Prix du Concours International du Court-métrage

Le Prix du concours international du court-métrage francophone ou sous-titré en français récompense un film réalisé par un élève d’école de cinéma ou un premier film. Valeur du prix : 2000 €.

Le jury, composé de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, choisit le meilleur court-métrage parmi une centaine de films en compétition reçus du monde entier.

Le prix est remis lors de la soirée d’ouverture du festival par le réalisateur invité d’honneur.

Les étudiants qui ont été récompensés les années précédentes venaient des écoles suivantes : La Fémis, Louis Lumière, Centre privé européen de formation à la production de films, 18 Frames (école danoise), Ecole de la Cité., etc.

Les membres du jury de cette année

Présidente : Camille JAPY, actrice

Valérie Cordon, adjointe au maire déléguée aux Affaires culturelles

Joan Borderie, réalisatrice, lauréate du Prix du court-métrage en 2015 pour La veilleuse

Nathalie Hureau, monteuse, enseignante en écoles de cinéma (FEMIS, Gobelins…)

Mathieu Lamboley, compositeur de musique de film

Laurence Godon, coordinatrice d’émissions à France Télévision

Raphaël Pollart, directeur d’exploitation des cinémas Ariel

Francis Le Bris, programmateur des cinémas Ariel à Rueil-Malmaison

Camille Japy

Les courts-métrages

Entracte

2019 – 16min – Anthony Lemaitre d’Eric Gravel avec Laure Calamy, Anne Suarez, Geneviève Mnich… (1h25).
Yacine et ses deux potes veulent à tout prix voir Fast & Furious 8 dans leur multiplexe de banlieue. Hélas pour eux, ils n’ont que les moyens d’aller voir la séance de ciné-club. Pour Yacine, ce qui devait être un stratagème va se transformer en expérience étonnante.

Malgré-nous

2019 – 11mn46 – Méliane Yakouben
Leila atteinte de sclérose en plaques et de diabète aigu se retrouve seule avec ses deux fils Malik et Idriss. Avec un grand frère quasi inexistant à la maison, Idriss est contraint de s’occuper de sa mère au détriment de sa vie de jeune garçon.

Heureux

2019 – 10mn51 – Jean-Philippe Rimbaud
Fils aimant, bon pote, Alexis, 20 ans, subit plus sa vie qu’il ne la choisit. Sa rencontre avec Mathilda, une jeune fille ayant soif d’ailleurs, ébranle son équilibre. Il lui faudra une longue nuit de fête pour faire un choix. Rester ou partir ?

Ma Championne

2019 – 10mn – Yannise Tchouankea
Mariam a une grande peur de l’eau. Résultat : elle ne sait toujours pas nager, au grand désespoir de ses proches, bien décidés à changer la situation.

Reflet

2019 – 14mn – Paul et François Guérin
Miroir mon beau miroir dis-moi qui est …

Jeûne d’été

2020 – 18mn – Abdenoure Ziane
Dans une cité écrasée par le soleil d’été, Kader, onze ans, essaye pour la première fois de faire le ramadan. Il est accompagné malgré lui par Rudy, son meilleur ami qui, n’étant pas musulman, voit cette tradition comme un nouveau jeu. Pour survivre à cette journée, les deux enfants vont devoir tromper la faim, la soif et l’ennui.

Lola

2020 – 14mn34 – Maxime Azzopardi, Adrien Guedra-Degeorges, Joséphine Ha, Léo Deschênes
Laurent et Marie sont les heureux parents de Lola, trois ans. Pour son éducation, ils visent la prestigieuse école maternelle Saint-Antoine. Malheureusement, Lola échoue au test d’entrée. Laurent ne digère pas cet échec : il est prêt à tout pour que sa fille obtienne une seconde chance.

Entracte d’Anthony Lemaître.
Lauréat du court-métrage primé lors de la soirée d’ouverture du festival du film du 27 janvier 2022.
Présidente du jury : Camille Japy, actrice.

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

Les lauréats des années précédentes

2011 La FémisJonathan Desoindre – « Le lien »
             Elève de l’Ecole Nationale des Arts DécoratifsZaven Najjar – « Faute de temps »

2012 : Louis Lumière – Manuel Schapira – « Les meutes »

2013 : Louis Lumière – Bérenger Thouin – « Guillaume le désespéré »

2014 : 18 Frames (école danoise) – Jannik Dahl Pedersen – «  Triangles du bonheur »

2015 : Ecole de la Cité – Joan Borderie « La veilleuse »

2016 : Centre privé Européen de Formation à la production de Films – Benoît Bargeton « Beauty Building »

2017 : La Fémis – Emilie Noblet – « TGV »

2019 : Sélectionnée pour son 1er film – Zazon Castro – « Sur un Airbnb »

2020 : Claude libre de Thomas Buisson

2020 : remise de prix à Thomas Buisson.